Decorative chevron

Guinée : CPCS contribue à mettre le projet Simandou sur les rails

Featured image

La Guinée a confié à CPCS le soin de faciliter le dialogue et la mise en place des accords pour les infrastructures du mégaprojet minier de Simandou

Simandou, ce projet d’exploitation minier d’environ 20 milliards de dollars américains, est appelé à stimuler le développement économique et social du pays par la création d’infrastructures ferroviaires et portuaires.

En bref :

Les accords de Simandou comprennent, entre autres :

  • la création de la Compagnie du Transguinéen (CTG), une société qui réunit les intérêts des autorités guinéennes et de ses partenaires, qui sont Simfer (Rio Tinto) et Winning Consortium Simandou (WCS).

  • la CTG s’engage à ce que le projet Simandou respecte les plus hautes normes d’acceptabilité sociale et environnementale.

  • la construction d’un chemin de fer de 650 km et d’un port ayant une capacité annuelle de 120 millions de tonnes qui permettront de désenclaver le pays et faciliter le transport du minerai de fer.

Structurer des projets d’infrastructures

CPCS est une firme-conseil réputée pour savoir piloter ce type de mandat complexe en raison de ses expertises juridiques, institutionnelles, économiques, financières et techniques propres aux projets d’infrastructures.

CPCS a notamment été le conseiller principal dans le cadre d’une transaction entre le gouvernement de la Zambie et des investisseurs chinois pour le projet de la centrale hydroélectrique Kafue Gorge, en plus d’être le conseiller financier principal sur le projet du Train express régional de Dakar, au Sénégal.

Depuis le début de l’année 2023, CPCS appuie les négociations entre l’État et les partenaires industriels sur les aspects commerciaux et techniques.

Survol du rôle de CPCS dans le projet Simandou :

  • Rôle central dans la négociation de plusieurs clauses de l’Accord de co-développement, en plus des annexes fiscales, de l’Accord multi-utilisateurs et les principes tarifaires, assurant l’entrée de nouveaux utilisateurs et la fourniture de services pour les passagers et les marchandises non-minières et de l’Accord de services portuaires et ferroviaires.

  • Rôle central dans la négociation de l’Accord de mise en œuvre et de coopération et l’Accord d’accès intérimaire.

  • Rôle d’appui dans la négociation des pactes d’actionnaires de la CTG et des sociétés de projets d’infrastructures.

  • Développement des modèles financiers et de notes de négociations permettant une prise de décision éclairée.

CPCS continue d’appuyer la Guinée afin d’assurer la finalisation des accords et de suivre leur mise en œuvre.

Selon Jean-François Arsenault, co-dirigeant de CPCS et contributeur principal dans le projet :

« Ce projet historique pour la Guinée aura, entre autres, des retombées économiques et sociales positives par la création de nouvelles infrastructures pour le transport de personnes et de marchandises. Les retombées directes représentent une proportion considérable du PIB de la Guinée et devraient permettre une amélioration notable de la qualité de vie des citoyens guinéens pendant la période de construction et d’exploitation. »

À propos du projet Simandou

Le Simandou (Nord et Sud) est le plus grand projet intégré mines-infrastructures en développement en Afrique et dans le monde. Ce projet a le potentiel de transformer en profondeur le profil économique de la Guinée.

Nos partenaires dans la structuration des accords : Watson Farley & Williams, Global Sovereign Advisory, Egis et setec.

Actualité connexe :

Relations médias ou pour de plus amples renseignements : communications@cpcs.ca

Partagez : Twitter LinkedIn Send email