Decorative chevron

CPCS ouvre un bureau à Calgary

Featured image

Cinq ans après avoir rejoint CPCS à titre de consultant, Joel Carlson dirige aujourd’hui un bureau à Calgary en tant que vice-président associé, en réponse aux besoins grandissants en matière d’infrastructure dans l’Ouest canadien.

Infrastructures et transport au Canada 

Pourquoi ai-je choisi de m’installer à Calgary et ouvrir un bureau?

D’une part, j’ai grandi ici.

C’est aussi là où se situe le siège social du Canadien Pacifique, la compagnie de chemin de fer qui nous a fondé en 1969.

D’autre part, le commerce dans l’Ouest du Canada connaît une forte croissance.

Par exemple, le trafic au port de Vancouver, le plus grand au Canada, a augmenté de 45 millions de tonnes depuis 2009. Cette croissance à elle seule a été plus importante que le trafic total de plusieurs autres ports au Canada.

Par conséquent, il faut trouver les moyens d’anticiper, de construire, d’adapter et de gérer les systèmes de transport aussi efficacement que possible. Une tâche qui revient aux décideurs dans le domaine du transport, notamment les compagnies ferroviaires, de camionnage et maritimes, ainsi qu’aux responsables de politiques au sein du gouvernement.

La spécialité de CPCS est justement de comprendre les enjeux liés à la croissance économique et d’outiller les secteurs public et privé.

Je suis donc déménagé à Calgary pour mieux comprendre ces besoins en infrastructure et avoir un réel impact près de chez moi. Il y a tant à faire, que ce soit d’améliorer la capacité de nos infrastructures portuaires et ferroviaires ou en matière de mobilité urbaine.

Passionné par le secteur des transports

C’est un stage dans une compagnie ferroviaire qui a influencé mon choix de carrière.

J’y ai découvert comment les marchandises sont transportées du point A au point B, et à quel point le transport par voie ferrée est un moteur économique.

Ce n’est donc pas un hasard si j’ai complété une maîtrise en sciences du transport au MIT, où j’ai acquis les outils nécessaires pour aider les leaders et les décideurs à résoudre leurs problèmes complexes et stratégiques.

Les ambitions de CPCS à Calgary

Bref, ce n’est pas le travail qui manque à CPCS. Au contraire, ma priorité est de faire progresser nos projets en cours dans l’Ouest canadien.

Par exemple, CPCS étudie actuellement la possibilité de développer une installation de transbordement de camion à rail à Terrace, à 150 km de Prince Rupert.

Naturellement, CPCS recrute continuellement pour répondre à la demande mondiale. Pour ma part, je songe à m’associer à des programmes universitaires de l’Ouest canadien pour recruter des étudiants et des jeunes diplômés.

Enfin, l’un de mes objectifs personnels est d’établir un réseau avec certains des groupes techniques et professionnels du transport dans la région.

Si CPCS pique ta curiosité, écris-moi à jcarlson@cpcs.ca. On a sans doute un poste taillé sur mesure pour toi.

Vous aimez ce que vous lisez ? Inscrivez-vous à notre lettre d’information ci-dessous et soyez le premier à recevoir des mises à jour et accéder gratuitement à des webinaires et des recherches exclusives.