Decorative chevron

Électricité au Sénégal: Plan adopté pour dynamiser son secteur

Project image

Le Sénégal a maintenant un plan d’action pour stimuler son secteur de l’énergie. 

Le défi 

Améliorer le réseau électrique du pays, et faire en sorte que chaque famille sénégalaise ait accès à une source fiable d’électricité d’ici 2035.

Pour y parvenir, le gouvernement sénégalais et son partenaire, la Millennium Challenge Corporation (MCC), ont mandaté CPCS pour obtenir une feuille de route détaillée et pratique.

La solution CPCS 

  • Cerner les défis et les occasions en matière de production, de transmission, de distribution et d’électrification rurale
  • Proposer des réformes afin d’attirer les investissements privés, accélérer l’accès à l’électricité et réduire l’ensemble des coûts
  • Clarifier les rôles et les responsabilités des parties prenantes du secteur de l’électricité
  • Élaborer un plan d’action et les étapes à suivre pour électrifier le pays

Un mandat comme celui-ci est complexe. « Il a fallu concevoir des réformes comme un tout cohérent plutôt que de les examiner séparément », précise Clara Kayser-Bril, spécialiste des énergies renouvelables à CPCS et responsable du secteur Énergie chez CPCS.

CPCS a donc proposé cinq stratégies aux parties prenantes. Elles ont ensuite été présentées à des centaines de personnes lors d’un atelier national en 2018, et l’une d’elles s’est distinguée.

Le Sénégal est depuis en route pour réaliser sa vision qui est d’électrifier le pays d’ici 2035.

Impacts

Le ministre de l’Énergie du Sénégal a officiellement adopté la feuille de route du secteur de l’électricité en octobre 2019. Appuyé par la MCC, le gouvernement sénégalais est depuis à l’œuvre, et CPCS a été recruté par la MCC pour l’aider à mettre sur pied une série de mesures clés dans cette feuille de route.