Decorative chevron

Électricité en Afrique de l’Ouest: Pénurie de main-d’oeuvre dans le secteur

Project image

L’Afrique de l’Ouest fait face à un enjeu important. Le manque de main d’oeuvre spécialisée freine la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CÉDÉAO), qui cherche à renforcer son secteur de l’électricité.

Le défi

Identifier les lacunes en matière d’expertise dans le secteur de l’électricité à la demande du Système d’échanges d’énergie électrique ouest africain (ÉÉÉOA). L’ÉÉÉOA est une organisation intergouvernementale dont la mission est d’organiser le marché de l’électricité pour les États membres de la CÉDÉAO.

L’enjeu a trois visages: 

  • La main-d’œuvre spécialisée se raréfie au fur et à mesure que les réseaux électriques se développent
  • La participation du secteur privé augmente
  • Les départs à la retraite s’intensifient

La solution CPCS

Les services comprennent:

  • Brosser un portrait du secteur de l’électricité spécifique à l’espace ÉÉÉOA
  • Consulter les parties prenantes: régulateurs de l’électricité, services publics et universités
  • Effectuer une analyse stratégique de type FFOM
  • Analyser les compétences du secteur pour déterminer les écarts entre l’offre et la demande
  • Identifier des solutions à court, moyen et long terme

CPCS estime que la résolution du problème doit, entre autres, passer par le renforcement des liens entre les compagnies d’électricité et les écoles formation.

« Nous sommes en train d’examiner ces liens de près, explique Abel Belayneh, chef de projet à CPCS. Il faut envisager des réformes universitaires, des cours et des formations spécialisés ainsi que des partenariats avec l’industrie. »

Impact

Fournir un éclairage aide l’ÉÉÉOA à remplir sa mission, soit celle d’améliorer et de moderniser l’accès à l’électricité tout en réduisant les coûts dans la région.