Decorative chevron

Madagascar : Faciliter les négociations avec les producteurs d’électricité privés

Project image

Les décideurs à Madagascar engagent CPCS pour soutenir les négociations avec les producteurs d’électricité indépendants.

Le défi

Le gouvernement de Madagascar a sélectionné des producteurs d’électricité indépendants (IPP) pour développer deux projets hydroélectriques.

A mesure que les négociations entre le gouvernement et les producteurs d’électricité se déroulent, le gouvernement a exprimé le besoin de conseils d’experts supplémentaires. Plus précisément, le gouvernement souhaite un regard neuf pour évaluer l’exactitude et l’exhaustivité des propositions de la PIP. Elle a également demandé des indications commerciales et techniques pour les prochaines étapes du processus de négociation.

Le ministère de l’eau, de l’énergie et des hydrocarbures a ainsi confié à CPCS le soin de rejoindre son équipe de conseillers en transactions spécifiques aux deux projets IPP.

Ce que nous allons faire

CPCS prévoit de contribuer au processus de négociation de la manière suivante:

  • Analyse les études techniques sur la conception des projets hydroélectriques
  • Appuie la rédaction des clauses techniques dans les accords d’achat d’électricité (AAE) et les accords de concession
  • Examiner et négocier les annexes techniques
  • Participer aux négociations en face-à-face à Antananarivo

« Notre but ultime est d’aider le gouvernement à prendre des décisions éclairées tout au long du processus de négociation en ce qui concerne ses aspects techniques et commerciaux » , déclare Clara Kayser-Bril, experte en pouvoir à CPCS.

Impact

Il s’agit d’ orienter les négociations afin qu’elles aboutissent à un accord équitable pour le gouvernement et les PIP. Les projets devraient être bancables, mais ils devraient également protéger les intérêts des consommateurs d’électricité malgaches.